Au secours spiritualité!

Je fonde souvent mon jugement sur l’intention. Celui qui veut bien faire mérite les égards. Celui qui profite ou manipule mérite sa peine. Je ne crois pas en la compétition entre êtres humains lorsqu’elle joue avec des parcours de vie. Le sport amateur peut largement satisfaire les besoins de dominer s’il le faut. La compétition est bonne aujourd’hui car elle est bonne pour les entreprises en amenant les employés à donner le meilleur d’eux-même, ou plutôt se sacrifier tout en sacrifiant les autres pour le bien d’une entreprise. Peut-être que sans la compétition nous n’aurions pas aujourd’hui d’internet, ni d’iphone et que beaucoup de choses seraient moins confortables ou de nombreuses tâches de la vie quotidienne plus longues et laborieuses à réaliser. Mais tout est une question d’habitude et de création de besoins. Les gens n’étaient pas plus malheureux au cours des 30 glorieuses qu’aujourd’hui. Ils n’avaient pourtant pas tout ce que l’on possède aujourd’hui. En revanche, ils avaient du travail, souvent dans des conditions beaucoup plus saines psychologiquement qu’aujourd’hui. Car dans cette période actuelle, sombre pour l’humanité, le travail constitue la plupart du temps plus de la moitié de l’identité profonde des individus. Autrement dit, l’identité profonde des personnes de notre temps est fondée sur une illusion. Cette illusion a canibalisé la spiritualité (au sens général du terme, religieuse ou non) des Hommes. Il n’y a même plus d’au-delà, car il a disparu des pensées. Au crépuscule de leur mort, la plupart des hommes d’aujourd’hui feront le bilan de leur vie à l’aune de leur réussite professionnelle et sociale. Et peut-être qu’une fois seuls, dans les derniers heures, ressentiront-ils ce vide sidérale, prenant conscience que leur moi profond n’est qu’un numéro remplaçable parmi tant d’autres, et qu’ils auront consacré leurs corps et leur âmes pour améliorer un téléphone, vendre plus de sugus ou inventer des machines qui serviront à construire plus vite et mieux d’autres machines qui, elles, produiront avec le double d’efficacité des tubes de rouge à lèvres. Et ce tube de rouge à lèvre se retrouvera ainsi la source du sens de leur vie et de leur moi profond. La plupart trouveront certainement réconfort dans le fait d’avoir fondé une famille, mais oubliant qu’ils auront guidé, sans le savoir, leurs enfants vers cette même grande chimère destructrice d’âmes. Et le cycle se reproduira, à l’exception de ceux qui réussiront à « sortir de la matrice ». Car il en restera bien quelques uns. Ceux qui auront consacré leurs efforts à se connaître soi-même et les autres, à apprécier le moment présent, à essayer de ressentir l’essence et la nature des choses, à développer une forme de troisième œil menant directement à l’âme. Dans cette quatrième dimension, la vision, la lecture et l’interprétation des choses visibles et invisibles ne se traduisent plus par des mots mais redonnent un sens aux concepts de vie et de mort. Seul ce chemin conscient nous permettra de retrouver ce que nous sommes, ou plutôt devrions être avant tout : des êtres spirituels. 

Pourquoi ce blog?

C’est confirmé, les  30 glorieuses sont bel et bien terminées et représenteront certainement un point unique de bien-être dans la ligne de vie de l’humanité. Nous sommes désormais sortis de l’autoroute pour foncer à toute allure dans des chemins de montagnes sans savoir si le ravin nous attendra au prochain virage. Un chose est sure, nous n’atteindrons jamais le sommet. Après les orages d’une crise de 2008 qui, dit-on, serait passée, nous voilà à nouveau plein gaz sur le chemin de la décadence, embarqués au sein de machines dirigées par des pilotes défaillants et dont les systèmes de direction et de freinage ne répondent plus. L’échec du système et de l’humain vont maintenant de paire et c’est avec une nostalgie douloureuse que s’impose cette période faste d’après guerre. Fort heureusement, qui dit déclin, dit aussi espoir. Espoir d’une réaction venant des tripes de l’humanité pour une prise de conscience des valeurs essentielles. Espoir d’une diffusion de pensées humanistes et altruistes. Espoir d’une révolution des indicateurs économiques. Espoir, bien que désolément mince, de voir naître une nouvelle race de dirigeants sincères et bienveillants. Espoir de vivre un jour une vie normale dans un monde normal. Telle sera la raison de ce blog : l’étalage de pensées d’un réaliste rêveur.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 3 articles | blog Gratuit | Abus?